La Libellule...

Publié le par Sylviane




Jardin d'Eau - Juillet 2008




Libellule, libellule
Tu cirques, cirques, circules
Tu montes, montes et descends
Au-dessus d'l'étang au printemps

Libellule, libellule
Qu'as-tu perdu, que cherches-tu ?
Un bout de tes mandibules
Ou ta bague minuscule ?

Libellule, libellule
Tu virgues, virgues, virgules
Tu montes, montes et descends
Au-dessus d'l'étang au printemps

Libellule, libellule
Qu'as-tu perdu, que cherches-tu ?
Ton ami l'crapaud crapule
Ou l'araignée funambule ?

Libellule, libellule
Tu cirques, cirques, circules
Tu virgues, virgues, virgules
Libellule, libellule !



Christine Fontane





Publié dans Un Autre Regard...

Commenter cet article

Ptitsa 25/09/2008 12:58

Un texte très musical mais ta photo lui vole la vedette. :) Pour ma part, je pense que la demoiselle dépose tout simplement un bisou sur la pointe de ce bouton pour lui donner envie d'éclore plus vite. :)

Lilou 17/09/2008 17:53

Elles sont là par centaines en ce moment, mais impossible d'en faire une nette.lolToutes mes photos sont flous ou presque ... fait pas bon vieillir !bisous

Rachida 16/09/2008 10:42

Magnifique photo, j'adore
Ma libellule
En te voyant toute mignonne, Blanche dans ta robe d'azur, Je pensais à quelque madone Drapée en un pan de ciel pur ; Je songeais à ces belles saintes Que l'on voyait, du temps jadis, Sourire sur les vitres peintes, Montrant du doigt le paradis ; Et j'aurais voulu, loin du monde Qui passait frivole entre nous, Dans quelque retraite profonde, T'adorer seul à deux genoux... * * * Soudain, un caprice bizarre Change la scène et le décor, Et mon esprit au loin s'égare Sur de grands prés d'azur et d'or, Où, près de ruisseaux minuscules, Gazouillants comme des oiseaux, Se poursuivent les libellules, Ces fleurs vivantes des roseaux. - Enfant, n'es-tu pas l'une d'elles Qui me suit pour me consoler ? Vainement tu caches tes ailes : Tu marches, mais tu sais voler. Petite fée au bleu corsage, Que je connus dès mon berceau, En revoyant ton doux visage, Je pense aux joncs de mon ruisseau ! Veux-tu qu'en amoureux fidèles Nous retournions dans ces prés verts ? Libellule, reprends tes ailes, Moi, je brûlerai tous mes vers ; Et nous irons, sous la lumière D'un ciel plus frais et plus léger, Chacun dans sa forme première, Moi courir, et toi voltiger.François FABIÉ

jean-marc 15/09/2008 23:06

oh ! mais c'est que c'est beau, promis je reviens demain pour voir un peu plus en détail.

Quichottine :0010: 15/09/2008 12:19

Guerre des Bisous !Muuuuahhhh! Tout ce que tu dois faire pour continuer cette guerre des bisous c'est envoyer ce gros bisou à tous tes Amis  y compris celui qui te l'a envoyé.  Tu viens de recevoir un gros bisou de la part d'une personne pour qui tu comptes beaucoup !!!!: