Peine et Vautour...

Publié le par Sylviane




Vautour du Parc Animalier de Gramat (Lot) - Juillet 2008



Ne dis pas tes peines à autrui...
l'Epervier et le Vautour s'abattent sur le blessé qui gémit.



Proverbe Arabe



Publié dans Un Autre Regard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Je n'aime pas cette citation, je la trouve pessimiste et cruelle. Toutes les oreilles ne peuvent pas tout entendre, mais je veux croire qu'"autrui' n'est pas seulement un ramassis d'éperviers et de vautours... un credo qui n'engage que moi.
Répondre
D
il est bizard ce vautour  il parait accablé !!mais il est très joli! Bizou
Répondre
L
Le pauvre, il a l'air tellement triste, j'espère que ce n'est qu'une apparence.Merci de ta gentillesse, ça s'améliore de jours en jours même si je trouve que cela ne va pas assez vitebonne soirée et bisous
Répondre
L
Aaaaaaaahhhhtchaaaaaaaa !!!! Excuse mais tu m'as pas reconnue. c'est pourtant moi qui suis venue te faire le coucou du soir sur ton blog. Eh bé oui, drôle d'oiseau que voilà mais bon le rhube ça vous change une crevette en n'importe quoi !!! mdrrrrquand je te disais que j'étais bien que dans mes plumes, regarde cette photo, tu en auras la preuve hihihiGros bécots ma SylJe retourne dans mon nidLady:-)
Répondre
Q
J'ai souvent constaté qu'il y avait beaucoup de sagesse dans les proverbes... et j'aime beaucoup ceux qui disent ainsi des vérités à peine déguisées !J'ai été immensément heureuse de te rencontrer... Tu ressembles à tes images, Sylviane. "Un autre regard". Et moi, je l'aime bien, ce regard-là !Gros bisous du matin de mon retour !(Pour la carte de Fancri, il va te falloir attendre que Bandolera ait écrit son article pour publier le tien)
Répondre