Pendant que le Marin...

Publié le par Sylviane

 

 

Pendant que le marin, qui calcule et qui doute
Demande son chemin aux constellations ;
Pendant que le berger, l'oeil plein de visions,
Cherche au milieu des bois son étoile et sa route ;
Pendant que l'astronome, inondé de rayons,

Pèse un globe à travers des millions de lieues,
Moi, je cherche autre chose en ce ciel vaste et pur.
Mais que ce saphir sombre est un abîme obscur !
On ne peut distinguer, la nuit, les robes bleues
Des anges frissonnants qui glissent dans l'azur.

 

Victor Hugo

 

Publié dans Un Autre Regard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
salutil y en a un qui a perdu quelque chose , lolbon dimanche
Répondre
I
nos quêtes tistes ou gaies, vraies ou vaines, ne doivent pourtant pas empoisonner nos vies au point d'oublier l'essentiel: le présent
Répondre
~
.
Répondre
L
J'aime bien l'angle de prise de vue de cette photo. Très original ! Ca sent les vacances. Bonne nuit. Bises.
Répondre
L
Bon dimanche avec plein de soleil !Mille bises de Toronto
Répondre