Le Manège...

Publié le par Sylviane

 

 

Dans mon quartier un manège
A ouvert le cortège
Aux souvenirs évanouis
Une musique de métronome
Architecte économe
Ouvre ses châteaux gris

Tant de gens sont passés
Sans jamais regarder
La crinière des chevaux
Tant de gens qui oublient
Que jadis eux aussi
Ont chevauché Broncho

Dans mon quartier, le manège
A eut le privilège
D'enraciner sa vie
Sur la place, sa musique
Étire ses cantiques
Aux enfants de Paris

Tant de gens ont pris place
Pour gagner les espaces
Sur ces chevaux fanés
Que bien après l'naufrage
Sous les écueils de l'âge
Il continue de tourner

Dans mon quartier, le manège
Oublié sous la neige
A bouclé ses regrets
Seule sa musique s'étonne
De n'avoir plus personne
Pour compter ses couplets

Tous les gens périclitent
Les enfants gravitent
Autour d'un vieux phono
Qui tourne obstinément
Sous un bras de cent ans
Un vieux disque à rouleau

J'ai oublié le manège
Depuis qu'j'ai levé l'siège
Pour changer de quartier
Mais quelque chose d'inconnu
Dans mon coeur continue
A s'écouter tourner

Jehan Jonas

 

Publié dans Un Autre Regard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
mon manège à moi, c'est toi...lalalalla
Répondre
M
Ah les chevaux de bois ! Quels beaux souvenirs !Merci de m'en faire souvenir.Gros bisous
Répondre
C
bisous du soir! christel
Répondre
J
Toujours autant de charme ces manèges pour le plaisir des petits et des grands comme moi ! bise et bon mardi !
Répondre
B
Une bise de Lucette en ce début de semaine.
Répondre