Pomme, pomme, pomme...

Publié le par Sylviane

 

 

Pommes, pommes, pommes,
C'est l'automne
Si monotone.
C'est triste, triste, triste,
Les feuilles mortes,
Les flaques d'eau,
Le vent dans la ruelle qui emporte les journaux.

À Boulogne,
C'est de saison,
Les enfants
Ramassent des marrons.
En caressant l'automne
Un balayeur fredonne:
"Pommes, pommes, pommes ...
Oh mon amour,
Le jour viendra
Où tu refleuriras."

La nuit tombe.
On s'étonne:
Ces feuilles sur le sol?
Et oui, c'est l'automne.
Un homme sans toit
Occupe un banc de bois.
On le montre aux enfants qui n'obéissent pas.

C'est l'automne,
C'est l'automne
Et, de temps en temps,
L'hiver montre ses dents
Et la nuit, sous les ponts,
On gèle jusqu'au trognon
De pomme, pomme, pomme.

 

Thomas Fersen

 

Publié dans Un Autre Regard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Je ne connaissais pas ce texte qui est très beau... Merci de me l'avoir fait découvrir.
Répondre
F
Bonjour Syl !
qu'est ce que ça fait du bien de venir prendre de la fraîcheur chez toi .... Assez cloîtrée dans mon petit monde en ce moment et passer chez toi se fut une bouffée d'oxygène qui me fait du bien .... Bisou ma puce
Répondre
I
Très jolie poème !! !! !! ^^
Répondre
J
Couou Syl, bisous du  jour, notre bleu est un peu grisounet ce matin
Répondre
J
Jolieà croquer Syl  !Bisous duPérigord
Répondre