Les Cathédrales...

Publié le par Sylviane





Ô bâtisseur de cathédrales,
D'il y a tellement d'années
Tu créais avec des étoiles
Des vitraux hallucinés.

Flammes vives
Tes ogives
S'envolaient au ciel léger
Et j'écoute
Sous tes voûtes
L'écho de pas inchangé.

Mais toujours à tes côtés,
Un gars à la tête un peu folle
N'arrêtait pas de chanter
En jouant sur sa mandole.

Sans le chant des troubadours
N'aurions point de cathédrales,
Dans leurs cryptes, sur leurs dalles
Où l'entend sonner toujours.

Combien de fous, combien de sages
Ont donné leur sang, leur cœur
Pour élever par devers les nuages
Une maison de splendeur

Dans la pierre
Leurs prières
Comme autant de mains levées
Ont fait chapelle
Plus belle
Que l'on ait jamais rêvée

Le jongleur à deux genoux
A bercé de sa complainte
Les gisants à l'air très doux
Une épée dans leurs mains jointes.


Toi qui jonglais avec les étoiles
Ô bâtisseur de beauté
Ô bâtisseur de cathédrales
Oh puisions-nous t'imiter !

Mille roses
Sont écloses
Au cœur des plus beaux vitraux
Mille encore
Vont éclore
Si nous ne tardons pas trop

Et si nous avions perdu
Nos jongleurs et nos poètes
D'autres nous seraient rendus
Rien qu'en élevant la tête


Anne Sylvestre



Publié dans Un Autre Regard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
magnifique!! et la cathedrale et le poême  bonne journee
Répondre
P
Je la connais bien... Je l'ai eu en face de mes fenêtres pendant 10 ans, par tous les temps et dans toutes les lumières. Sais -tu qu'elle est si claire, avec ses immenses vitraux (les plus grands d'Europe, je crois), qu'on la surnomme "la lanterne du bon dieu" ?
Répondre
C
tres beau texte pour un beau monument bonne soirée a bientot
Répondre
B
Cette chanson, que je l'aime !
Répondre
M
wouaaaw!! elle est splendide! biises micky
Répondre